À vos côtés

Nancy Deheyn_edited.jpg

« Ma mission de vie est d'apporter de la lumière aux personnes que je croise, les aider à voir plus clairement où aller et comment y aller, sereinement. »

UpLab est né tout naturellement lorsque Nancy Deheyn identifie ce qui la fait vibrer dans sa vie et la remplit pleinement : La rencontre du bien-être et son amour pour la création en général.  Dès lors, quoi de plus normal pour une créative compulsive d’accompagner des créateurs vers plus de sérénité.  

 

Elle a travaillé dans de grosses et moyennes structures, mais elle connaît aussi les propulseurs et les freins du travail en solo.

Pour l’avoir vécu et souvent observé chez les entrepreneurs, elle sait que, face à soi-même, on peut être dépourvu d’objectivité, d’assurance ou de recul dans sa vie professionnelle d’indépendant.  

Le fil rouge de son parcours professionnel est sans conteste la création, l’organisation et l’accompagnement de ses clients via la planification, toujours dans un but d’apaisement intérieur et collectif.   Que ce soit son métier de base en organisation de patrimoines au sein de sa société FINELAB, sa certification en coaching d’entrepreneurs, ses formations en développement personnel, ses expériences d’entrepreneuriat sur les 10 dernières années (en tant que fondateur, co-créateur ou via le coaching bénévole dédié à des start-up en situation précaire).  Il lui fait sens de transmettre les qualités que lui rapportent régulièrement ses clients/partenaires.  Sa rigueur, son jusqu’au-boutisme, son dynamisme communicatif, sa vision hélicoptère et sa capacité à expliquer simplement des concepts complexes.

 

Passionnée dans chacun de ses projets, elle aime partager et échanger avec les entrepreneurs dans le but d’éclairer leurs zones d’ombre par son côté rationnel et analytique.  Son background financier est incontournable à côté des aspects plus émotionnels qu’elle affectionne tout particulièrement.

« Si chacun donnait au monde ce en quoi il est le meilleur, si nous vivions de nos passions, en accord avec nos convictions, nos valeurs et notre mission de vie, le degré de bonheur individuel, et donc collectif, serait bien supérieur, et la terre tournerait probablement plus rond.  Idéaliste ? Peut-être, mais pourtant c’est presque mathématique. Par définition, « l’homme » est un créateur dans l’âme.  Certains créent d’excellents repas, d’autres construisent des foyers agréables, et d’autres encore développent des engins révolutionnaires.

Alors, osons, réalisons nos rêves et rayonnons. 

Et comme on le dit souvent : Seul, on va vite. Ensemble, on va loin.  Donnons-nous la main. »